Il faut souffrir pour avoir quelque chose à dire

Il faut souffrir pour avoir quelque chose à dire

- "Il faut souffrir pour avoir quelque chose à dire", disait, ce midi, mon amie Yu, au Cocobar, en sirotant son ti'punch. "Il faut connaître la mort de ceux qu'on aime, la trahison, sinon, on n'a pas de force, on ne tient pas la route, on ne peut pas tenir un concert – Yu est chanteuse – on ne peut pas tenir les 5 actes de la pièce – Yu est aussi comédienne – tu comprends, Charly, si tu n'as pas souffert, tu n'as rien à partager. Ton diagramme est plat. Tu n'es qu'un mort en suspens…

template-joomspirit