Signature de mon dernier roman, "Abus de Pouvoir", à L'IVY Beach Club à Bangrak Koh Samui, le dimanche 26 mai 2019 à partir de 18h

Je suis heureux de vous annoncer
la signature de mon dernier roman,
"Abus de Pouvoir",
à L' IVY Beach Club à Bangrak Koh Samui
le samedi 26 mai 2019 à partir de 18h.

 



Je vous remercie à l'avance de la communication de cette information et serais honoré de votre présence.

Jean-Charles Courcot
T. +66 (0) 808 900 317
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Jean-Charles Courcot, romancier, librettiste, créateur de mode, metteur en scène, est un épicurien très éclectique. Après avoir écrit deux essais et quatre comédies musicales, Le Château de Fort Lapin est son dixième roman...

Tout comme le héros de ce roman, Charles Selrac de Fort Lapin, Jean-Charles Courcot est né dans ce château. Il le connaît. Il peut en parler et témoigner. Il peut conter une histoire, la sienne... la vraie, liée à ce château. L’histoire de la famille de Charles Selrac, ses heurs et ses malheurs. S’il est hanté, les vraies raisons pour lesquelles il l’est.

 Chef d’œuvre architectural des années 30, ce bâtiment va peut-être être détruit, pour avoir trop fait parler de lui. Quel que soit son avenir, si les pierres disparaissent, au moins restera-t'il cet écrit pour sauver sa mémoire ! Ceci reste être un roman. Ne cherchez pas d’autres plaisirs à le lire que comme tel !

RÉSUMÉ

Il s’agit d’un thriller politico-policier à gros suspens...

Être lanceur d’alerte à l’aube du 21e siècle, n’est pas une sinécure, c’est tout le contraire ! 
Lorsque l’agent du FBI, Victoria Davidson accueille le séduisant journaliste d’investigation, Sami Benqadir, en charge par son père adoptif, feu le Roi Hassan II et son frère de lait, Mohamed VI, Roi du Maroc, de reprendre l’enquête sur l’attentat, vieux de trente ans, commis par le général Oufkir à l’encontre de son ami et son Roi, elle ne s’imaginait pas être la cible avec lui de tous les agents de la CIA, du FBI, de la NSA, et de tous les agents secrets des états inféodés aux États-Unis.

Si, enfermée dans son bureau de la section " Analyse de l’Intelligence Humaine " au fond d’un couloir obscur du FBI, elle avait bien une petite idée de l’existence d’un Nouvel Ordre Mondial qui s’apprêtait à diriger le monde et à user de tous les moyens de coercition pour y arriver, ce n’est qu’avec son nouveau partenaire Sami, lorsqu’ils partent enquêter sur la mort de Pim Fortuyn, ce politicien flamboyant néerlandais, abattu de cinq balles en pleine rue qu’elle en aura la confirmation.

Quand les deux investigateurs décident de divulguer les secrets de leurs dossiers après avoir failli mourir de la pire des façons, une course éperdue s’engagera entre eux et les agents des États-Unis et de leurs amis inféodés qui veulent les éliminer à travers trois continents.

Critiques : Cette œuvre reste un phare éclairant la nuit, selon le plus pur concept Hugolien…
Michel Durand, Maître ès Lettres Classiques, Aix en Provence

J’espère de tout coeur que ce livre sera un grand succès car vous le méritez !
Anne Maurence, peintre, émailleur, poète

CRITIQUES

Michel Durand, Maître ès Lettres Classiques, Aix en Provence. UN THRILLER ÉPOUSTOUFLANT !

Les démocraties sont en danger ! Une poignée de puissants milliardaires se sont mis en tête de créer un Nouvel Ordre Mondial pour diriger le monde ne reculant pas à assassiner des chefs d’état, depuis la tentative avortée sur Hassan II, roi du Maroc, en passant par Mohamad El Sadate, Isaak Rabin, Olaf Palm et beaucoup d’autres… Une enquête est diligentée simultanément par le roi du Maroc qui désire venger son père et le FBI.

Une lutte à mort s’engage entre ces super puissances occultes et les enquêteurs désignés, un Marocain, Sami Benqadir, demi-frère du roi Mohammed VI, et Victoria Davidson, agent du FBI.

Comme toujours, Jean-Charles Courcot nous fait voyager dans le temps et l’espace, de Marrakech à Bangkok, en passant par Rotterdam pour une enquête inédite.

ET SI C’ETAIT VRAI ?
Ce roman nous interpelle puissamment : abrutissement des peuples par les médias, éliminations de tout opposants par tout moyen, tout y est pour entraîner le lecteur dans un tourbillon politico-sociétal qui s’avère possible et que l’on veut espérer non prémonitoire.
Face à ces réelles menaces mortelles pour la notion de démocratie, le retour au radicalisme d’un Robespierre est-il la solution ? L’idéal démocratique restant fondé sur la vertu de chaque citoyen…

Époustouflant roman d’une étonnante actualité où « le petit peuple en colère » occupe la rue. Ce ne sont pas les sans-culottes, ce ne sont pas les rouges, mais les gilets jaunes ! Je n’ai pas quitté le roman jusqu’à la dernière ligne.

Merci à l’auteur pour sa créativité et son travail admirable qui mérite respect et succès.

Cette œuvre reste un phare éclairant la nuit, selon le plus pur concept Hugolien…

Anne Maurence – Peintre, émailleur, poète.
C’EST UN THÈME TRÈS PLAISANT, POLITIQUE ET SUSPENSE…

Je viens de lire votre dernier roman qui m’enthousiasme. Bravo… c’est un thème très plaisant, politique et suspense, très bien documenté, tout à fait actuel et agréable à lire.

L’UN DE VOS MEILLEURS ROMANS…
Je persiste à penser que vous avez écrit l’un de vos meilleurs romans ; le chapitre se référant aux harengs et leurs multiples préparations met une note surprenante au milieu de ce drame et je retrouve le goût et les capacités culinaires de l’auteur !

J’espère de tout coeur que ce livre sera un grand succès car vous le méritez !

template-joomspirit